Prise en charge des frais de transport par l’assurance maladie

novembre 12, 2017

L’assurance maladie peut prendre en charge les déplacements pour motif médical sous certaines conditions. Les VSLS, dont le taxi conventionné, ont été mis en place pour permettre aux personnes inaptes à conduire ou à ceux qui se trouvent dans une région mal desservie de se rendre plus facilement au centre de soins.

Transport en cas d’urgence

En règle générale, il faut disposer d’une prescription médicale de transport de la part d’un médecin pour bénéficier d’une prise en charge sur les frais de transport si on a eu recours à un taxi conventionné. Cependant en cas d’urgence, cette prescription peut être présentée à posteriori s’il a fallu appeler le 15 pour emmener la personne en ambulance. En effet, en cas d’urgence, il est conseillé d’appeler le 15 au lieu de se rendre directement aux services des urgences, car le SAMU peut apporter les soins d’urgences nécessaires sur la route de l’hôpital et il lui appartient également de définir la gravité de l’état de la victime. Toutefois, avant l’arrivée de l’équipe, les premiers gestes de secours peuvent être d’une grande aide et peut même sauver des vies. Aussi en cas d’urgence, il ne faut pas paniquer en voulant se rendre par ses propres moyens à l’hôpital.

Remboursement des frais de transport sanitaire

Les frais de transport sanitaires peuvent être pris en charge par l’assurance maladie sous certaines conditions. Il faut qu’un médecin ait donné une prescription de transport médical indiquant le type de transport le plus approprié ainsi que le trajet. Il faut également que le patient ait eu recours à un VSL ou à un taxi conventionné. Aussi, que ce soit pour réaliser des examens médicaux ou des analyses, les frais de transport peuvent être remboursés si les conditions sont remplies. Le remboursement est à hauteur de 65% du coût de transport depuis le point de pris en charge jusqu’à l’établissement médical approprié le plus proche. Le reste du tarif peut être pris en charge par la mutuelle. Les femmes enceintes à plus de 6 mois et les nouveau-nés peuvent cependant bénéficier d’une prise en charge à 100%. Pour obtenir un remboursement, les démarches sont simples. Il suffit juste de présenter la prescription à la compagnie de taxi ainsi qu’une carte valable d’assurance maladie. Le patient n’aura pas à avancer les frais du transport si ses dossiers sont complets et que le taxi conventionné dispose d’un tiers-payant. http://cpam-taxi.fr/